Portrait de l’Haltérophile Marcia Ferreira Esteves

Tous droits réservés.

Marcia, Haltérophile et Crossfitteuse, d’une fraîcheur inouïe et d’une gentillesse absolue, nous parle de sa discipline, son mode de vie et nous livre tous ses conseils. 

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.53.04Capture d_écran 2017-04-02 à 11.54.32


Bonjour Marcia! D’où nous viens-tu? Quel âge as-tu? Quelles sont tes passions dans la vie? Quelle est ta profession en dehors de la Box?

Bonjour à tous !

Tout d’abord je te remercie de me faire participer à ce projet 🙂

On va commencer par le commencement. Je suis née au Portugal dans une ville qui s’appelle Viseu. Mes parents ont décidé lorsque j’avais 8 ans de partir vivre en France et me voilà donc depuis 13 ans bientôt dans une ville du Sud Ouest, Tarbes.

Aujourd’hui j’ai 21 ans. Mes passions sont le sport (évidemment), le maquillage et la nourriture. Oui oui la nourriture !

En dehors de la Box je suis une formation d’esthétique, de praticien bien-être mais aussi de maquilleuse. Après cette formation, j’aimerais ouvrir mon propre institut ou trouver un poste à responsabilités dans un institut. Je me destinais à devenir maquilleuse plateau mais j’aime beaucoup mon Sud Ouest et je ne veux pas le quitter !!

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.55.25

C’est vrai que le Sud a un charme que le Nord n’a pas… Tu partages principalement des vidéos d’Haltérophilie et de CrossFit dans ton feed Instagram. Depuis combien de temps en fais-tu? Qu’est-ce que ces deux disciplines t’apportent au quotidien? Y a-t-il des personnes qui te suivent depuis le début et que tu aimerais remercier?

Avant le Crossfit, j’ai fait 10 ans de danse (News style et Dancehall). Je n’étais pas mauvaise, je m’entraînais de manière intense. Mais j’ai arrêté car je n’étais plus passionnée.

Quand j’ai arrêté, je me suis inscrite dans une salle de Fitness pour continuer à m’entretenir.

C’est là que j’ai découvert le Crossfit et par la même occasion l’Haltérophilie. Je pratique le Crossfit depuis 2 ans maintenant, même si j’ai un peu ralenti car je me consacre plus sérieusement à l’Haltérophilie depuis un an avec des objectifs bien précis.

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.53.28Capture d_écran 2017-04-02 à 11.55.36IMG_3447

Le Crossfit m’apporte tout ce qui est « Accessory Work » comme le renforcement en fin de séance ou encore la mobilité que je trouve complémentaire à l’Haltérophilie. C’est aussi un bon moyen de travailler son agilité pour la vie quotidienne.

Quant à l’Haltérophilie, elle m’apporte de la force, de la puissance, une bonne masse musculaire ainsi que de la coordination.

Dans ma vie quotidienne ces deux disciplines m’ont permis de prendre confiance en moi et m’épanouir socialement. Cela m’a aussi permis de rencontrer des personnes de qualité, importantes pour moi aujourd’hui, et une très belle communauté.

Les personnes qui me suivent depuis le début et que j’aimerais remercier sont mes parents et mon frère Mathéo ainsi qu’Edem un ami danseur qui me soutient depuis toujours. Il y a aussi des personnes que j’ai connu après avoir commencé et qui sont aujourd’hui présentes quotidiennement dans ma vie (Marion et Manon mes deux acolytes ainsi que Mathieu et Ludwig mon coach et ma moitié).

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.58.38Capture d_écran 2017-04-02 à 11.58.26

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.53.40
Entraînement haltéro avec Benjamin Hennequin

Plus spécifiquement maintenant : Suis-tu un/des principe(s)/programme(s) d’entraînement particulier(s)? Quelle est la fréquence de tes entraînements et le volume de chacun d’entre eux? Fais-tu du renforcement pur pour certains groupes musculaires?

Pour ce qui est du Crossfit, quand je pratique je me fie au programme de la box.

Pour l’Haltérophilie, on a deux coachs à disposition pour nos programmes dont mon copain qui s’occupe de ma programmation.

En dehors des périodes de compétition, je fais beaucoup de volume de travail avec peu d’intensité (beaucoup de répétitions avec des charges modérées).

Quand les compétitions se rapprochent le volume diminue, les charges augmentent et l’intensité aussi.

Je m’entraîne 4 fois par semaine (lundi/mardi/jeudi/vendredi). Mes séances durent de 1h30 à 2h en moyenne quand je ne me laisse pas perturber par les conversations que je peux avoir avec les adhérents de la box et les haltérophiles. Ces derniers mois, mes 4 séances sont consacrées à l’haltérophilie. J’ai la chance de participer aux Championnats de France dans ma catégorie (-58kg) cette année.

DSC_5480DSC_5483DSC_5485

Je fais également du renforcement musculaire durant mes séances. Cela reste très basique :

Je fais du GHD (Glute Ham Developer) en position inversée avec une barre pour renforcer mes ischios et mes lombaires.

GHD inversé

Je fais également du soulevé de terre jambes tendues ainsi que du GHR (un élastique accroché à une barre de tractions, je me mets à genoux au sol avec l’élastique sous les aisselles et je maîtrise au maximum le tirage en maintenant mon buste et en serrant abdos et fessiers).

Je fais aussi pas mal de gainage!

Un immense BRAVO pour ta qualification aux Championnats de France!! Quelles sont les règles d’or, selon toi, pour progresser durablement en Haltérophilie/CrossFit et s’y épanouir? Quelles ont été tes plus grosses erreurs en débutant dans le milieu?

Selon moi, pour progresser durablement dans ces deux disciplines, il faut être tout d’abord passionné mais aussi dévoué. Même quand vous n’avez pas envie, quand vous n’êtes pas dans un bon jour, quand vous êtes fatigués…Entraînez-vous. Ne baissez pas les bras aussi facilement.

Et je pense que s’entraîner dans une bonne ambiance est essentiel car même si on est dans sa bulle avec sa barre et ses poids, l’environnement compte !

En débutant, l’une de mes plus grosses erreurs a sans doute été de vouloir m’entraîner toute seule alors que je ne connaissais pas grand chose à l’élaboration d’un entraînement, ou encore des bons gestes ou placements de chacune des disciplines.

Une autre erreur que j’ai commise et qu’il m’arrive encore de commettre est celle de tout vouloir tout de suite. Je perds facilement patience quand je n’arrive pas à faire un mouvement ou soulever une certaine charge. Je corrige cela petit à petit grâce aux personnes qui me motivent au quotidien.

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.54.18IMG_3480

Quels sont tes records actuels en Haltérophilie? Et tes max. aux Squat et  Deadlift? À quelles compétitions as-tu déjà participé? Quelle est la prochaine? Tes objectifs?

Actuellement mes records en Haltérophilie sont de 60 kilos à l’Arraché et 80 kilos à l’Épaulé Jeté. J’ai un Squat max à 117 kilos et un Deadlift max à 120 kilos.

IMG_4629

J’ai participé à ma première compétition de CrossFit l’année dernière, au Hendaye Beach Challenge. C’était une compétition sur deux jours sur la plage d’Hendaye. J’étais très contente de cette première compétition puisque je suis arrivée en demi-finale alors que je ne m’y attendais pas forcément au vu de mon superbe cardio… hum!

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.55.13IMG_3442

Concernant l’Haltérophilie, c’est ma première saison et cette année j’ai déjà participé au Championnat Régional des Clubs en équipes mixtes (Midi Pyrénées) durant laquelle notre club, Les Oursons Tarbais, a été jusqu’en finale avec une quatrième place. Ce qui est plutôt très bien pour une première fois !

J’ai aussi participé au Championnat Régional éliminatoire où j’ai terminé vice-championne régionale dans ma catégorie (-58kg). J’ai donc réussi à me qualifier pour les Championnats de France.

La prochaine compétition sera donc les 10 et 11 juin à Mont de Marsan pour les Championnats de France où j’espère valider le Niveau International B.

DSC_5432

C’est quoi le Niveau International B plus précisément? Quels conseils pourrais-tu donner aux personnes souhaitant faire de la compétition en haltérophilie? Et quelles procédures entamer?

Le Niveau International B correspond au palier au-dessus du Niveau National. C’est-à-dire qu’il faut que mon total olympique soit de 20 kilos de plus que celui que j’ai fait pour être qualifiée aux Championnats de France. Il me fallait 130 kilos en total pour les France et j’aimerais faire un total de 150 kilos.

En compétition, deux mouvements sont évalués : l’arraché et l’épaulé-jeté. L’athlète dispose de trois essais pour chaque mouvement. La somme du meilleur essai réalisé par l’athlète à l’arraché et du meilleur essai à l’épaulé-jeté donne le total olympique. L’athlète ayant le meilleur total olympique de sa catégorie de poids de corps l’emporte.

Je conseille aux personnes qui veulent se lancer de ne pas hésiter mêmes si elles pensent ne pas « avoir le niveau » ou les capacités. Ce sont des moments à vivre, que l’on ait un niveau débutant ou olympique. Pour finir, je vous conseille aussi de vous accrocher et de ne pas abandonner car ce ne sera pas tous les jours glorieux.

La première étape quand on veut faire de la compétition c’est d’être licencié dans un club d’Haltérophilie (c’est obligatoire). En revanche, il n’est pas obligatoire de s’entraîner dans le club. On peut par exemple appartenir à un club Bordelais et s’entraîner à Toulouse.

Capture d_écran 2017-04-02 à 12.05.15IMG_3410

Les performances d’un athlète dépendant de sa façon de s’entraîner et de s’alimenter, à  quoi ressemble une journée type dans ton assiette? En quoi consiste ton alimentation dans les grandes lignes? 

Beaucoup vont grincer des dents en lisant ma réponse… Je ne suis pas la meilleure pour ce qui est de l’alimentation. Pour moi manger c’est une passion, autant que l’Haltérophilie ou le Crossfit. J’ai un très bon métabolisme, ce qui fait que j’élimine assez rapidement. Je ne me suis jamais restreinte, je n’ai jamais « quantifié » mes repas, je mange simplement à ma faim.

Une journée réussie commence par des œufs et du bacon le matin, quand je n’ai pas le temps je bois juste un café et c’est parti ! Ce n’est pas la meilleure des méthodes mais je ne m’en cache pas.

Souvent je reprends un café en milieu de matinée avec un fruit comme une banane ou une pomme.

Le midi, la plupart du temps, je mange du riz avec un morceau de viande et quelques légumes.

Je ne goûte pas systématiquement mais il m’arrive de grignoter un fruit ou un bout de jambon avant d’aller à la Box.

Je vis toujours chez mes parents alors le soir quand j’arrive à la maison je mange comme tout le monde que ce soit du riz, des pâtes ou des frites… il m’arrive même de craquer pour les desserts que fait ma mère toutes les semaines. Le week-end je me fais plaisir, on aime beaucoup cuisiner dans mon entourage alors on y passe du temps. Il m’arrive aussi de ne pas résister à l’appel du fast-food ou de la pizza.

Dans mon alimentation, il y a beaucoup de protéines et de féculents, pas assez de légumes et elle n’est sûrement pas la plus adaptée à mon entraînement. Je progresserais davantage si je mangeais mieux, mais je ne suis pas encore dans cet état d’esprit. Je n’ai pas envie de me restreindre car même avec cette alimentation je continue de progresser pour le moment.

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.57.11

On te voit toujours très apprêtée et féminine (j’en profite pour dire que tu es superbe !), malgré le travail, les entraînements, la routine, les imprévus… Comment arrives-tu à t’y retrouver?

Merci beaucoup c’est très gentil !

Comme je le disais dans les questions précédentes, je suis aussi passionnée de maquillage et j’adore les fringues et les chaussures malgré ce sport assez « masculin ». J’arrive toujours à trouver du temps pour moi même si je dois me lever une heure plus tôt ou me coucher une heure plus tard.

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.54.03

Parfois certaines personnes ne me prennent pas au sérieux quand elles ne me connaissent pas et ne me voient qu’en dehors de la Box, je dois avouer que j’aime assez  leur réaction quand je leur montre ce que je fais où quand je les invite à venir tester le Crossfit! Elles ne s’attendent pas à me voir pratiquer un sport comme celui-là car justement je suis toujours maquillée, bien habillée etc. Mais l’un n’empêche pas l’autre!

La formation que je suis m’inculque aussi ces règles-là. Quand on travaille dans le bien-être et l’esthétique, on se doit de toujours être présentable, bien maquillée, bien coiffée et habillée. Du coup j’ai inclu cela dans ma routine et je m’y retrouve assez bien.

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.57.28

Es-tu présente sur d’autres réseaux que Instagram? Tu as peut-être des projets relatifs à ces   réseaux (chaîne Youtube, blog..etc)? Sinon, quels sont tes projets   sportifs/professionnels à court terme et long terme?

Je partage quelques vidéos sur mon Facebook personnel, mais je suis tout de même plus présente sur Instagram.

Malheureusement, je n’ai pas de projets de ce type en vue, en tout cas pour le moment. Je ne me trouve pas assez calée sur le sujet, ni assez expérimentée pour pouvoir en parler, expliquer et donner l’exemple. Pour l’instant, je prends du plaisir à encourager tout ceux qui en ont besoin car la motivation est la clef.

À court terme, j’aimerais progresser techniquement en Haltérophilie pour atteindre mes objectifs. À long terme, dans les années qui viennent, j’espère prétendre à un assez bon niveau, inspirer et amener d’autres jeunes filles ou jeunes garçons à découvrir ce sport.

DSC_5479IMG_3434

Pour finir, la citation qui définit ton état d’esprit? 

Don’t call it a dream, call it a plan. 

(N’appelle pas ça un rêve, appelle ça un plan).

Capture d_écran 2017-04-02 à 11.56.31

J’aime beaucoup cette citation car je suis une grande rêveuse et il y a encore deux/trois ans je ne me pensais pas capable de certaines choses, et pourtant j’en rêvais.

J’ai compris, en prenant du recul et grâce aux personnes qui motivent et qui croient en moi, que ces rêves étaient réalisables si je m’en donnais les moyens et surtout si j’y croyais.

C’est pour cela que j’attache beaucoup d’importance aujourd’hui à motiver les personnes qui en ont besoin, qui en valent la peine et en qui je crois car ça fait partie du jeu. Et puis, si ça peut leur permettre de progresser ne serait-ce qu’un peu ou même de leur donner envie d’y croire je n’en serais que plus contente.

Merci du temps que tu as pris pour rédiger ces questions et merci de t’être t’intéressé à moi. J’ai trouvé ça très flatteur, encore une fois, et je te remercie de la confiance que tu m’as donné, en espérant que toutes ces informations seront utiles à d’autres athlètes souhaitant progresser.

15965897_1763781060547184_6489373308251315582_nCapture d_écran 2017-04-02 à 11.55.52

Encore un GRAND merci à toi d’avoir consacré du temps et de l’énergie à cette entrevue qui en inspirera très certainement plus d’un(e). On te souhaite le meilleur.

Retrouvez la belle Marcia sur Instagram @Marcia_fe


 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s