CHAMPION TU SERAS: FAIRE LA DIFFÉRENCE AVEC UNE FEUILLE BLANCHE ET UN STYLO

Tous droits réservés.

Le mental est un muscle qui nécessite de l’exercice. Et comme tout autre muscle, vous pouvez le préparer et l’entraîner à être plus fort.

Il est là, c’est l’article de la semaine! Un article d’un nouveau genre dans lequel j’aborde la condition physique, expression très générale, sous un nouvel angle. Un angle trop souvent négligé, et pourtant impérieux (qui commande de façon absolue). LE MENTAL. 

J’ai donc intitulé cet article: CHAMPION TU SERAS.

En réalité, CHAMPION TU ES DÉJÀ… Mais APPRENDRE À LE VOIR TU DOIS!

J’ai beaucoup appris depuis mes débuts en terme de principes d’entraînements et de sciences de l’alimentation, parce que j’y ai consacré beaucoup de temps et beaucoup de recherches, bien que je sois encore très loin de tout le savoir disponible. Mais s’il y a bien une chose dont j’ai compris l’importance avec le temps et que vous devez impérativement connaître et maîtriser avant tout, c’est le mental. Comprenez bien que la petite voix avec laquelle vous lisez ce présent article peut vous faire gravir des montagnes jamais gravies tout comme détruire le moindre de vos rêves. Et le choix entre ces deux options, c’est vous qui le faites. 

La réussite d’un athlète s’articule autour de 3 piliers majeurs qui forment un équilibre gagnant quand ils sont bien conduits tel que: 

1
Figure 1 – Entraînements, nutrition et mental bien menés = équilibre GAGNANT!

En règle général, athlète ou non, je donne beaucoup de sens et d’importance au proverbe « Mens sana in corpore sano » (Un esprit sain dans un corps sain), que chacun d’entre nous devrait appliquer dans sa vie. Que vous ayez de grandes ambitions sportives ou non, on ne peut être complètement épanoui dans sa vie sans cultiver et entretenir à la fois sa condition physique et ses capacités mentales. Une condition physique optimale passe par de l’exercice physique régulier, intelligemment mené, une alimentation qui le permet et qui préserve notre santé. Je crois que vous l’avez bien compris maintenant! Concernant nos capacités mentales, on parvient à les exploiter pleinement grâce à la connaissance de soi, donc de l’ensemble de ses potentiels et de la façon de les révéler.

Framboise Labat, française qualifiée aux CF Games cette année, l’a bien compris : elle a engagé un coach mental pour sa préparation! Et ce n’est sûrement pas la seule.

2
Figure 2 – Framboise Labat et son coach mental

Comme je vous le disais sur Instagram et sur Facebook très récemment, être un gagnant, un champion, dans un premier temps dans sa propre vie, n’est jamais dû au hasard.
Le champion possède un mode de vie particulier et un mode de pensées lui permettant d’atteindre son plein potentiel.

Un champion met toutes les chances de son côté et n’est jamais le simple résultat des évènements. Un champion n’est pas ce que la vie a voulu qu’il soit, un champion est ce qu’il a décidé d’être.

Avant même d’engager un coach, si vous jugez cela nécéssaire un jour, il y a énormément de méthodes que vous pouvez comprendre et mettre en place seul pour donner toutes leurs chances à vos rêves, de la même façon qu’un champion. Particulièrement UNE méthode. Et c’est une véritable ARME DE DESTRUCTION MASSIVE. On parle souvent d’affirmations, ça vous dit quelque chose?

Lisez les 3 étapes qui suivent, réfléchissez à chaque interrogation dans la journée ou ce soir dans votre lit. Demain (pas plus tard!), réservez-vous du temps, asseyez-vous au calme, une feuille blanche sur votre bureau et un crayon dans la main pour rédiger vos réponses. Plus rien ne pourra vous arrêter.

Dvp1
Figure 3 – De l’importance de SE FIXER DES OBJECTIFS et de leur DONNER FORME à l’écrit!

1. Que voulez-vous VRAIMENT ? Quelle vie désirez-vous mener ?

Si vous voulez aller quelque part dans la vie, ne pas faire du surplace comme beaucoup, encore faut-il savoir  vous souhaitez aller.

C’est assez désolant mais la majorité des gens se contente d’être de simples spectateurs de leur propre vie. Ils vont de journée en journée, sans but précis, en s’adonnant à des plaisirs éphémères qui ne les satisfont que sur le court terme. Ils ne sortent jamais de leur zone de confort, préfèrent la facilité au challenge, la médiocrité au progrès. Une vie gâchée…!

Alors, je vous le demande, que voulez-vous vraiment ? Dans 10 ans, où vous voyez-vous ? J’ai moi-même eu du mal à y répondre, tant les choses que je souhaite sont nombreuses. J’avais peur d’en oublier sur le papier… Mais rien n’est figé ni définitif. Je suis persuadée que vous avez bien une petite idée dans un coin de votre tête, une ambition, un rêve, que vous n’avez peut-être jamais confié tant vous y tenez. Et c’est très bien ainsi! Pour lui donner plus de valeur et plus de réalisme, il est important de l’écrire. Très simplement. Ce, pour chaque sphère de votre vie. Pour ma part, j’ai tracé quelques carrés sur une feuille verticale et j’y ai inscrit les souhaits qui me font vibrer dans les différents domaines de mon existence. 

Exemples :

À moyen/long terme

« Je veux faire les Jeux Olympiques dans ma discipline un jour ».

« Je veux gagner un IronMan ».

« Je veux créer mon entreprise ». 

« Je veux écrire un livre au sujet de … »

« Je veux perdre du poids et retrouver la forme »

« Je veux faire mon premier marathon »

« Je veux que ma vie de couple et mon mariage soient réussis »

« Je veux faire le tour du monde »

À court/moyen terme

« Je veux soulever mon poids de corps à l’arraché »

« Je veux me qualifier pour telle compétition »

« Je veux passer mon premier Muscle Up dans les 6 mois qui viennent »

« Je veux savoir faire 10 DU à la suite avant les Open de CrossFit 2018 »

« Je veux économiser 1000 euros l’année prochaine »

« Je veux partir 1 semaine en vacances en famille cet hiver »

Ça peut être des ambitions à court terme ou long terme, des objectifs bien précis comme des rêves encore un peu flous, ils s’éclairciront quand vous essayerez de les formuler. C’est une liste qui évoluera en même temps que vous et que vous devrez actualiser à mesure que vous grandirez. 

Attention! Ne négligez ni vos rêves à long terme ni vos rêves à court terme. Les premiers sont là pour vous rappeler l’objectif final, ils vous font vibrer au quotidien, et les deuxièmes vous permettront d’y parvenir, étape après étape. C’est en allant de petit objectif en petits objectif, de A vers B, de B vers C et ainsi de suite, sans brûler les étapes, qu’on arrive aux grands!

Vous remarquerez que les exemples que j’ai cités sont tous précis. Plus ils le seront, mieux ce sera! Il y a une différence notable entre « Je veux faire des tractions » et « Je veux passer ma première traction dans les 3 prochains mois ». On veut du concret! 

Si, pour la nouvelle année, vous aviez écrit sur une feuille vos principaux objectifs  (que vous avez sûrement actualiser depuis en fonction de vos résultats), vous pouvez les transposer sur cette feuille ou sur ce cahier (je vous conseille d’acheter un cahier). Pour chaque sphère, vous pouvez faire une colonne « Août 2017 » et une colonne « long terme », par exemple. 

Sachez qu’aucun rêve n’est trop fou. Les seules limites existantes sont celles que vous fixez vous-mêmes où que les autres ont fixé, pour EUX

On dit que les malheureux se consolent d’avoir des semblables, mais cela vaut aussi pour la médiocrité. Ne laissez pas les croyances limitantes des autres restreindre ce qui est possible pour vous.

Si vos rêves ne vous effraient pas, c’est qu’ils ne sont pas assez grands. Voilà la règle.

Ali
Figure 4

Ne fixez pas de limite à ce que vous souhaitez accomplir dans la vie. Vous n’avez rien à perdre, tout à gagner. Formulez vos rêves, levez-vous chaque matin avec la volonté de les réaliser, relisez-les régulièrement et vivez en harmonie avec eux de sorte que vous attiriez tout ce qui vous permettra de les concrétiser. 

J’ajouterai une citation de Steve Jobs qui me parle beaucoup : « Ceux qui sont assez fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde sont en réalité ceux qui le font ».  

2. POURQUOI voulez-vous cela ?

J’ai commencé à réussir ce que j’ai entrepris quand j’ai trouvé mon « pourquoi ». Pourquoi je me lève le matin, pourquoi je m’entraîne, pourquoi je partage mon expérience, pourquoi je côtoie telle ou telle personne.. Trouvez votre pourquoi et vous accomplirez tout ce que vous souhaitez dans la vie. 

Ceux qui obtiennent ce qu’ils souhaitent sont poussés et guidés par un « pourquoi » des plus profonds, un « pourquoi » qui les anime et qui dépasse largement l’ensemble de tous les petits problèmes et obstacles qu’ils rencontrent inévitablement. 

« Les gens qui réussissent se font fixés un but très clair dans la vie. En se réveillant chaque jour, ils s’attachent à oeuvrer dans le sens qu’ils ont donné à leur existence ». 

Je n’ai pas d’exemples à vous donner, il s’agit d’aller puiser au fond de vos tripes les raisons pour lesquelles VOUS souhaitez la vie que VOUS avez décrit dans la première étape. 

En transition, une citation que j’ai retenue d’un livre en le feuilletant, une citation très inspirante. 

4
Figure 5 – « Savoir où vous voulez aller, qui vous voulez devenir, c’est votre meilleur atout »

3. Que vous engagez-vous à faire pour y parvenir ?

Un objectif se poursuit chaque jour, dans chaque action. Les petites habitudes font les grandes. Je le dis régulièrement : Nous façonnons nos habitudes puis nos habitudes nous façonnent. Chaque geste compte. 

Had Elrod, conférencier en développement personnel et motivation, dit : La manière dont on fait chaque chose est la manière dont on fait toutes les choses. Chaque fois que vous choisissez la solution de facilité et non celle qu’il faut, vous façonnez votre identité et devenez le type de personne qui opte pour ce qui est facile. D’un autre côté, lorsque vous faites ce qu’il faut et respectez vos engagements, surtout quand vous n’en n’avez pas envie, vous développez la discipline nécéssaire (que la plupart des gens n’acquièrent pas) pour obtenir des résultats extraordinaires dans votre vie. La discipline créé le mode de vie. 

La discipline. Nous sommes tous capables d’atteindre des sommets dans les domaines qui nous animent, le fait est que très peu de personnes y parviennent.
Pourquoi?
Pourquoi tant d’individus finissent par abandonner leurs rêves?
C’est très simple! Les champions font ce que personne ne veut faire.
Si vous voulez être un « champion », à plus ou moins grande échelle, champion de votre vie ou champion de votre pays, ou même les deux, retenez ce qui va suivre.
Un champion ne pense pas bronze ni argent… Un champion pense OR. Dans tout ce qu’il fait.
Dans tout ce que vous faites, visez l’excellence. Dans chaque geste, pensez à votre objectif. Et ne prenez jamais l’habitude, même pas une seule fois, d’abandonner. Ce serait déjà la fois de trop. 
C’est ce qui différencie les champions des autres. Plus vous vous rapprocherez de la philosophie du champion, plus vous réussirez ce que vous entreprenez.

Je le répète, un objectif se poursuit chaque jour. Tout ce que vous faites influe sur la personne que vous devenez, ce qui conditionne au final la vie que vous finirez par créer et vivre. Alors, que vous engagez-vous à faire, de la plus petite action à la plus grande, pour vous rapprocher un peu plus au quotidien de la vie que vous souhaitez?

Ça peut aller de « Boire mon grand verre d’eau chaque matin, pour m’hydrater et me sentir mieux dès le réveil » à « M’entraîner au moins 4 fois par semaine, sans négociation possible« . Tout ça, notez-le tel que : Pour atteindre mes objectifs, je m’engage à : …

C’est un contrat que vous passez avec vous-même, un contrat écrit et daté. Prenez tout le temps nécéssaire pour le formuler mais ne le remettez pas au lendemain tous les jours sinon votre vie ne changera jamais. 

Tenez-vous à ces engagements quotidiens et prévoyez leur progression. Ces engagements doivent être raisonnables, vous devez pouvoir les tenir sur le long terme. 


Ce contrat sera un fil conducteur extrêmement puissant dans votre vie. Il vous appartient et vous permettra de toujours garder les yeux sur vos ambitions. Lisez-le autant que nécéssaire, actualisez vos objectifs, enrichissez votre « pourquoi », ajustez vos engagements si besoin, analysez votre progression et faites des plans. Ne laissez rien au hasard.

Je suis persuadée que ça vous aidera autant que ça m’aide au quotidien. 

« L’une des choses les plus tristes de la vie, c’est de se retourner une fois parvenu à son terme, en sachant que l’on aurait pu être, faire et avoir bien plus ». 

N’attendez plus. Je vous souhaite une très belle semaine. TRAIN YOUR BRAIN! 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s